Notre histoire

Chuck Colson

En 1974, Charles W. Colson, un des proches collaborateurs du président Nixon, a plaidé coupable pour entrave à la justice liée au scandale du Watergate. Étant déjà devenu un chrétien, il fut incarcéré à la prison de Maxwell en Alabama où il a servi sept mois de sa sentence.

À sa sortie de prison en 1976, Chuck Colson a fondé Prison Fellowship, un programme communautaire d’entraide aux contrevenants, aux ex-contrevenants et leurs familles.

En 1980, sous l’invitation de Colson, Paul Hellyer, un ancien ministre du gouvernement Canadien et ainsi qu’un petit groupe d’amis à Ottawa ont établi les bases de l’organisme que nous connaissons sous le nom de Fraternitê des prisons du Canada (FPC)

Aujourd’hui la Fraternité des prisons Canada (FPC) est un mouvement communautaire formé de bénévoles dans chacune des provinces et territoires. Du Yukon au sud de l’Ontario et de l’Île de Vancouver aux Maritimes, Dieu fait une différence remarquable dans la vie des contrevenants, des ex-contrevenants et de leurs familles au travers du ministère FPC.

À la lumière de besoins toujours grandissants, FPC est fière d’être une référence pertinente dans ce domaine, en offrant des programmes et en s’associant avec d’autres organismes pour répondre aux besoins réels des contrevenants, des ex-contrevenants, de leur famille et des victimes.

Avec une croyance fondamentalement ancrée dans la puissance transformatrice de Dieu pour l’instauration de la vraie justice, FPC est passionnée dans sa tâche d’être au Service de la vie aux côtés d’autres communautés, afin de procurer un changement social significatif dans le paysage de la justice Canadienne.

La Fraternitê des prisons du Canada (FPC) fut incorporée en 1980 et devint membre fondateur de Prison Fellowship International. Avec plus de 100,000 bénévoles dans 125 pays, ensemble nous formons le plus grand réseau de ministère carcéral dans le monde.

Regardez une courte vidéo de la vie de Chuck Colson: